Equipes Nationales de Basket

Publié le par senesports.over-blog.com

Aimé Toupane, nouvel entraîneur des Lions, Moustapha Gaye maintenu chez les Lionnes

Le Directeur technique national de basket, Seydou Ado Sano, a rendu public, hier, au cours d’une conférence animée avec le président de la fédération, la liste des entraîneurs nationaux des équipes nationales. Aimé Toupane sera le patron de la sélection masculine et Moustapha Gaye, maintenu chez les filles.

AIME-TOUPANE.jpg

Aimé Toupane, nouvel entraîneur des "Lions" du basket

Le départ d’Abdourahmane Ndiaye « Adidas » ne fait l’objet d’aucun doute de la sélection masculine. Il n’est plus le patron des Lions, depuis hier, date à laquelle le Directeur technique national a annoncé le nom de son successeur, Aimé Toupane, autre expatrié. Mais, c’est sans surprise, puisque le nom de ce dernier était évoqué depuis quelque temps. Le patron du basket sénégalais le voulait bien, puisque, selon lui, il a deux experts techniques dont l’un est interchangeable. A savoir « Adidas » qui avait glané quelques titres européens avec des équipes féminines et qui a le profil mieux cadré pour reprendre les Lionnes.

Une situation que n’aurait pas compris le technicien qui pensait que quelque chose se machinait derrière, en souvenir de son passé avec la sélection du temps du ministre des Sports, Daouda Faye. L’ancien coach des Lions a préféré décliner toutes les offres concernant les équipes nationales masculines et féminines. « Adidas a dit que techniquement, il ne peut plus entraîner les équipes », confie-t-il, avant de préciser qu’« il pourra toujours travailler avec moi quand il le voudra, si je suis à la tête de la fédération ». A quelques mois des joutes africaines, Aimé Toupane aura la lourde mission de conduire les Lions pour la reconquête du titre continental. Ce sont là les objectifs que la Fédération sénégalaise de basket lui a assignés.

Par contre, Moustapha Gaye va poursuivre le travail avec les Lionnes pour un nouveau challenge. Après avoir remporté la Coupe d’Afrique des Nations 2009, à Madagascar, le sélectionneur de l’équipe féminine avait fait une mauvaise campagne 2010, lors du Mondial des filles en République Tchèque. Une situation qui a failli entacher sa réputation, suite au désordre survenu dans les rangs, avec notamment la libération de Mame Diodio Diouf, pièce maîtresse dans le dispositif de l’équipe, en pleine compétition. Malgré cela, Ado Sano a renouvelé sa confiance à cet entraîneur.

C.M.COLY, Le Soleil

Commenter cet article