SELECTION NATIONAL LOCALE DE FOOTBALL

Publié le par senesports.over-blog.com

La fin du règne des équipes traditionnelles

Avec six joueurs retenus pour disputer le championnat d’Afrique des nations (Chan) qui débute la semaine prochaine au Soudan, Niary Tally s’est affirmé comme le nouveau pourvoyeur en joueurs des équipes nationales. Son seul contingent représente plus de 25% du groupe. Quant au vainqueur de la coupe du Sénégal et nouveau promu, Touré Kunda de Mbour, il est représenté par deux joueurs. Le même nombre que le Diaraf. Quant à la Jeanne d’Arc, elle ne place qu’un seul élément, tandis que l’US Gorée est out. Un fait qui sonne comme la fin de l’omniprésence des « équipes traditionnelles » aux sélections nationales.

LIONS-LOCAUX.jpg

Les "Lions" locaux de football

La publication de la liste des joueurs devant prendre aux championnats d’Afrique des nations au Soudan a sonné comme une révolution dans le monde du football sénégalais. Les formations qui jadis faisaient régnaient sans partage le championnat national et fournissaient à l’équipe nationale l’essentiel de son effectif a perdu du terrain. La première victime d’entre elle est la Jeanne d’Arc. La « Vieille Dame » n’a placé qu’un seul joueur en la personne du défenseur, Pape Diop. Logique. Parce que l’équipe la plus célèbre du Sénégal est avant dernière du championnat professionnel de Ligue 1. Pire, elle se perd dans son management. Après la démission surprise en début de saison du président de la section de football, Sakoura Badiane, le président Momar Mbaye vient de se séparer de son entraîneur, Cheikh Tidiane Bitèye. Et les dirigeants ne sont pas allés loin pour lui trouver un remplaçant. Moussa Ndao, l’ancienne vedette et entraîneur du club est promu coach principal. Une mesure qui viole les textes de la Ligue sénégalaise de football professionnel (Lsfp) qui exige des techniciens un diplôme de 2ème degré pour coacher un une équipe de l’élite. Ce que n’a pas l’ancien international sénégalais. La demande de dérogation que compte introduire la JA n’a presque aucune chance de connaître une suite favorable. Car le président de la Fédération, Me Augustin Senghor est catégorique sur les textes. Des conditions qui ne favorisent pas la concentration des joueurs qui paient cash les errements des dirigeants par leur absence à la tanière.

Passation de témoin

L’autre ténor du championnat, le Diaraf a eu droit à deux unités. Mieux que la jeanne d’Arc, le champion du Sénégal en titre qui dispute la Ligue africaine des champions traverse aussi une période difficile. Les remous au sein de son banc (limogeage de Aliou Kandji est retour de Lamine Dieng) a fini de placer les Médinois dans une posture inconfortable. Les « Verts et blancs » sont au milieu du classement de la Ligue 1 et viennent de faire match nul (1-1) à domicile contre le Port Authority de Gambie en tour préliminaire de la Champions ligue africaine. Si les deux milieux de terrain, Dominique Gomis et Issa Sarr seront de la campagne soudanaise, il n’en est pas de même pour certains de leurs coéquipiers, dont l’absence est due à des problèmes de papiers, selon le staff technique de la sélection locale. Quant à l’US Gorée, aucun de ses éléments ne figurent sur la liste de l’entraîneur, Joseph Koto.

Un triste constat qui sonne comme une passation de pouvoir entre ces formations est les nouveaux arrivants du championnat d’élite. Le gros lot revient au vice champion du Sénégal, Niary Tally qui se taille la part du lion. Le club du président Mouhamed Djibril Wade a placé pas mois de six joueurs au groupe de performance de Koto. Soit plus du quart des effectifs. Une récompense pour NGB qui ne dispute que sa deuxième année en championnat professionnel. La percée du club de Grand-Dakar dans la formation nationale fait s’est au détriment de la Jeanne d’Arc qui a aussi perdu son vivier qui était Niary Tally. L’inversion des rôles s’est aussi manifesté dans l’équipe nationale A où l’entraîneur Moustaphe Seck comptait son capitaine d’alors, Ablaye Seck qui a rejoint depuis le club belge d’Anderlecht. Pour sa part, le nouveau promu, le Touré Kunda de Mbour se retrouve avec deux joueurs. Le gardien de but, Ibrahima Diakhaté et le défenseur et Mbaye Babacar Dia, frère du lutteur Bombardier. A eux de relever le défi.

François MENDY

Liste 23 joueurs sélectionnés 

Gardiens : Khadim Ndiaye (Linguère), Issa Ndiaye (Douane), Ibrahima Diakhaté (Touré Kunda)

Défenseurs : Ferdinand Gomis (Css), Mame Saher Thioune (Casa Sports), Adiouma Gaye (Hlm), Djiby Diaw Tireira (Niary-Tally), Ass Mandaw Sy (Niary-Tally), Mbaye Babacar Dia (Touré Kunda), Mame Assane Diagne (Css)

Milieux : Moustapha Kassé (Niary-Tally), Karamba B. Y. Diallo (Douane), Stephan Badji (Casa Sports), Dominique Gomis (Jaraaf), Issa Sarr (Jaraaf)

Attaquants : Amadou Fall Hanne (Css), El Hadj Adama Mbaye (Pikine), Serigne Cheikh S. Diouck (Linguère), Toumany Diédhiou (Niary-Tally), Mohamed Niang Diop (Niary-Tally), Yoro Lamine Ly (Niary-Tally), Pape Diop (Ja), Moussa Dembélé (Linguère)

Commenter cet article