MARCHE DES TRANSFERTS

Publié le par senesports.over-blog.com

Wolfsburg propose 7,8 milliards pour Papiss Demba Cissé

L’attaquant du Sénégal, Papiss Demba Cissé est actuellement convoité par VFL Wolfsburg qui aurait mis 12 millions, environ 7,8 milliards de francs Cfa sur la table pour s’attacher les services de l’ancien Messin. Une somme rejeté par ses dirigeants qui en veulent plus voir leur bijou partir.

PAISS-DEMBA-CISSE.jpg

Actuel co-meilleur buteur de la Bundesliga, Papiss Demba Cissé ne laisse pas insensible les grosses pointures du monde du football. Ainsi, le VfL Wolfsburg aurait mis sur la table, 12 millions d’euros, environ, 7,8 milliards de francs Cfa, annonce France Football. Somme jugée insuffisante par les dirigeants de Fribourg qui avaient acheté le joueur en janvier 2010 à 1,5 millions d’euros, moins d’un milliard de nos francs. Le club de la Forêt-Noire exigerait trois millions d’euros supplémentaire pour se séparer de son meilleur buteur.

Wolfsburg cherche un remplaçant à son attaquant, Edin Dzeko enrôlé par Manchester City pour 35 millions d’euros. L’attaquant international sénégalais, 25 ans, 1,78  pour 71 kg réalise actuellement sa meilleure saison dans le haut niveau. Celle-ci a commencé en 2004-2005 avec la réserve de Metz qui lui a permis d’avoir un temps de jeu conséquent pour intégrer l’équipe première l’année suivante. Année qui sera marquée par une apparition en Ligue 1 française. Il est prêté à Cherbourg qui évolue en National. Ici, l’enfant de Sédhiou marquera 11 pour 26 matchs. Relégué en Ligue 2, Metz le rappelle lors de la saison 2006-2007. Il y disputera 32 matchs et inscrira 12 buts qui ont contribué à faire monter sa formation. Il n’y restera qu’une saison en Ligue 1. Une année en demi-teinte qui oblige les dirigeants de Metz à le prêter à nouveau. Il dépose ses baluchons cette fois-ci à Châteauroux en Ligue 2. Relégué en division inférieur, Metz rappel son buteur. Et c’est parti pour deux ans au palier inférieur de l’élite française. En décembre 2009, Fribourg le rachète aux Messins. La demi-saison qu’il y passera n’est pas mal pour qulqu’un qui vient d’intégrer un autre championnat au style de jeu différent. Mais surtout avec un niveau supérieur. Sur les 16 matchs disputés, le « Lion » a obligé à six reprises aux gardiens de buts d’aller le ballons au fond des filets. Cette année est celle de la confirmation. Et tant mieux pour l’équipe nationale du Sénégal et de son sélectionneur, Amara Traoré qui ne plein pas d’avoir un homme en bonne forme.

François MENDY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article