LIGUE 1 FRANÇAISE-23ème JOURNEE

Publié le par senesports.over-blog.com

Lyon étrille Saint-Etienne par 4 buts à 1

Rapidement mené 0-1 lors du 101e derby rhonalpin, Lyon a fait preuve de réalisme pour l'emporter 4-1 avec notamment un but de Gomis. L'OL en profite pour dépasser l'ASSE au classement et rejoint Paris avec 38 points.

LYON.jpg

La joie de Bastos, Gourcuff, Cris après ce festival offensif au Chaudron (EQ)

Ancien de la maison, Bafé Gomis a tout entendu ce samedi soir lors du derby. Celui qui avait donné la victoire à Lyon la saison passée (1-0) a été insulté pendant l'échauffement, sifflé tout au long de la rencontre et lors de sa sortie du terrain à la 63e. Mais l'international français avait le sourire sur le banc, forcément. C'est lui, sur une frappe au milieu d'une forêt de jambes, qui a permis aux Lyonnais de se relancer à la 28e minute dans un match très mal embarqué. Totalement étouffé par les Verts, l'OL avait alors logiquement concédé l'ouverture du score, Payet trouvant Bocanegra au premier poteau sur un coup franc, une combinaison travaillée à l'entraînement (13e).

Convaincante dans le jeu contre Toulouse et Montpellier (2-1 à chaque fois), l'ASSE a de nouveau pu compter sur un Payet en jambes, et un Matuidi très solide dans l'entrejeu. Mais cette saison, Lyon apparaît souvent là où on ne l'attend pas. Et après seulement deux tirs cadrés, c'est bien lui qui menait à la pause, voulant prendre sa revanche après la défaite imméritée de l'aller (0-1). «On ne peut pas se permettre de rester un mois sans gagner, estimait d'ailleurs Gomis avant la rencontre. On ne veut pas revivre le début de saison, on veut redonner de la fierté à nos supporters. Aucun joueur ne veut passer à côté.»

Plus de trois buts lyonnais au Chaudron, une 1re depuis 1985

Si Gourcuff a encore eu du mal à jouer vers l'avant (mais il a offert deux buts sur corner) et que Lisandro a souvent été oublié, les autres cadres de la maison lyonnaise ne se sont pas manqués. En difficulté dans son jeu au pied, Lloris a été impérial sur sa ligne devant Perrin, Sako ou Batlles (9e, 51e, 76e). Toulalan a gratté de nombreux ballons. Pour son 10e derby, Cris a souffert face à la vivacité de Rivière. Mais le Brésilien a tout donné pour ne pas connaître sa première défaite lors d'un derby. C'est même lui qui a poussé les siens à prendre l'avantage, sa tête (40e) ayant été détournée dans les filets verts par un Bayal qui a en plus offert le troisième but des Gones à Bastos (69e). Briand a parachevé le succès lyonnais sur un centre de Delgado (91e).

Lyon qui marque plus de trois buts au Chaudron ? Ce n'était plus arrivé depuis février 1985 ! Cela fait désormais onze derbies que l'OL n'a plus perdu au Chaudron et les trois points de ce samedi sont une très bonne affaire au classement. A la tête de sa 50e victoire en 99 matches avec Lyon, Claude Puel n'a pas le temps de se reposer sur ses lauriers. Vendredi prochain, Lyon devra encore battre Nancy pour aborder de la meilleure façon possible sa semaine cruciale avec la réception du Real Madrid en C1 et le déplacement à Lille où tout se jouera.

L’Equipe

 

Commenter cet article