HAND-BALL

Publié le par senesports.over-blog.com

Le Sénégal marque son retour

Le tournoi de handball de la zone II, qualificatif aux jeux africains, en septembre prochain à Maputo au Mozambique, qui a été ouvert le 17 janvier à Thiès, a connu son épilogue, samedi dernier. Après cinq jours de compétition, le stadium Lat Dior de Thiès a donné son verdict, avec les deux tickets en jeu qui ont été décroché par les « Lionnes » et les « Lions » du Sénégal.

handball_senegal.jpg

Chez les dames, l’équipe nationale du Sénégal a dicté sa loi d’abord au Mali (30 à 19), au Cap Vert (31 à 16) et à la Guinée (27 à 19). Un carton plein au grand bonheur du nombreux public, à majorité jeunes, et qui a supporté son équipe durant tous les matches, mais surtout face aux Cap-Verdiennes. D’ailleurs, l’entraîneur  du Cap-Vert, Pierre Malfoy, l’a souligné dans l’analyse de sa défaite. « Mes joueuses n’ont jamais joué dans une ambiance si surchauffée et, évidemment, cela a agi sur leurs nerfs, même si l’équipe sénégalaise sort quand même du lot », souligne- t-il.

Du côté des hommes, l’équipe du Sénégal, conduite par l’entraîneur français Frank Bulleux, un homme du sérail, a démontré toute la rigueur, la détermination et le sérieux requis par son entraîneur dans le jeu. Les « Lions » ont survolé le tournoi avec une écrasante majorité de joueurs évoluant en Europe. Une option de la nouvelle équipe de la Fédération sénégalaise de handball conduite par son président Seydou Diouf. Cette approche a été saluée par l’entraîneur de l’équipe de Guinée qui note que cela a contribué à relever le niveau technique et tactique du tournoi. « La bataille vient donc de commencer car, désormais, tous les autres pays voudront s’inspirer de la décision du Sénégal. Ce sera tout bénéfice pour le niveau du handball dans la zone II », souligne Bakary Kaba. Le Sénégal, qui a la lourde tâche d’aller défendre le flambeau de la zone II, pourrait donc compter sur les pays de la zone pour parfaire sa préparation.

Mbaye BA, Le Soleil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article