Général Lassana Palenfo, président de Uaj

Publié le par senesports.over-blog.com

« Ces championnats sont mémorables »

PALENFO.jpg

"Le bilan est largement positif. C’est la première fois dans l’histoire du judo africain qu’on franchisse le seuil de 30 Etats participants. Les délégations sont biens logées. Je félicite le comité d’organisation qui a tout mis en œuvre pour nous permettre d’avoir des championnats mémorables. Cependant, il y a eu quelques problèmes au niveau de l’arbitrage, dont le cas le plus en vue est l’élimination du Sénégalais (Baye Diawara). Sur cette question, il faut savoir que les trois arbitres ont donné des verdicts différents. C'est-à-dire, un ippon, un wazari et un yuko. La règle veut que se soit la valeur intermédiaire qui soit retenue. Mais après le visionnage de la vidéo, les juges ont estimé que c’était plutôt un yuko. Ceci dit, il faut savoir que nous faisons beaucoup d’effort dans le domaine de la formation des arbitres. Notre souhait est d’arriver à la perfection tout en sachant qu’on ne l’atteindra pas. C’est juste pour dire que nous sommes dans une logique de persévérance et non d’autosatisfaction. Maintenant sur le plan technique, je constate qu’on a fait des progrès. Nous avons des champions du monde et des médaillés dans d’autres compétitions internationales. Il faut que nos tireurs représentent dignement les Africains au championnat du monde qui a lieu en août prochain.

Recueillis par François MENDY

Commenter cet article