FOOTBALL-RETRAITE

Publié le par senesports.over-blog.com

Ronaldo, la fin d’un mythe

A 34 ans, Ronaldo, meilleur buteur de l'histoire des Coupes du monde (15 buts) et double Ballon d'Or France Football (1997 et 2002), a choisi de mettre un terme à sa carrière.

RONALDO-BRESIL.jpg

Ce lundi, aux alentours de 12h40 au Brésil (14h40 Gmt), ce sera la fin d'un mythe. C'est en effet le moment choisi par Ronaldo Luis Nazario de Lima, dit Ronaldo, pour mettre officiellement un terme à sa riche carrière, rapporte O'Globodimanche soir. Il l'annoncera lors d'une conférence de presse organisée par son club. L'avant-centre de 34 ans ne supporterait pas l'élimination des Corinthians, où il est sous contrat jusqu'à fin 2011, au tour préliminaire de la Copa Libertadores face aux modestes Colombiens du Deportes Tolima (0-0, 2-0). Il aurait surtout très mal vécu d'être pris en grippe et menacé par des supporters du club paulista, tout comme l'avait été son coéquipier et ami Roberto Carlos qui, lui, a choisi de quitter Sao Paulo.

«L'heure a sonné...»

La semaine passée, Ronaldo avait assuré qu'il irait jusqu'au bout de son contrat. Il a finalement changé d'avis. Toujours selon O'Globo, il aurait aussi assuré à des proches qu'il ne se sentait plus capable, physiquement, d'évoluer au haut niveau et d'aider les Corinthians à se remettre de cette cruelle désillusion. L'arrivée de Liedson a également facilité son choix, ses dirigeants n'étant pas pris au dépourvu par son départ. «J'aimerais aller de l'avant, mais je ne peux plus. Quand je veux faire un geste ou une action, je n'y arrive pas comme je le souhaite. L'heure a sonné», a déclaré Ronaldo au quotidien O Estado de Sao Paulo ce dimanche.

L'un des plus grands joueurs de l'histoire

La fin de carrière de Ronaldo, c'est la fin d'une époque pour toute une génération. L'avant-centre a marqué l'histoire de la Seleçaobien sûr, en remportant deux Coupes du monde en 1994 et 2002. Avec le maillot auriverde, il est parvenu à devenir le meilleur buteur de l'histoire des Coupes du monde en inscrivant 15 buts. En 2002, il a d'ailleurs fini meilleur buteur de la compétition avec huit réalisations. Mais si cet attaquant racé, technique, rapide et puissant a remporté deux Ballon d'Or France Football en 1997 et 2002, a été élu joueur Fifa en 1996, 1997, 2002, et Soulier d'Or européen en 1997 et 2002, il le doit aussi à ses exploits en clubs. Débarqué en Europe à 17 ans, au PSV Eindhoven, en provenance du Cruzeiro où il avait marqué 58 buts en 60 matches, Ronaldo est peu à peu devenu Il Fenomeno.

Un palmarès long comme le bras, mais...

D'abord en marquant 55 buts en 57 matches sous le maillot du PSV, puis en devenant l'un des joueurs mythiques du Barça en une seule saison (1996-97). 47 buts en 49 matches, avec notamment une réalisation de légende contre Saint-Jacques de Compostelle après avoir éliminé toute la défense en partant du milieu du terrain. Avant de rejoindre l'Inter Milan, où il joue cinq ans et devient officiellement Il Fenomeneo. Mais à Milan, Ronaldo a vécu ses années les plus compliquées à cause de blessures à répétition. Au Real Madrid (2002-2007), il restera comme l'un des Galactiques ayant joué avec Zinédine Zidane, David Beckham ou Luis Figo. Ses dernières saisons à l'AC Milan (2007-2008) et aux Corinthians n'ont pas été couronnées de succès. Blessé de ne pas avoir pu gagner la Copa Libertadores, Ronaldo regrettera sans doute aussi longtemps de ne pas avoir remporté la Ligue des champions. Pourtant, un champion, c'en était vraiment un. Doublé d'un génie.

France Football

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article