FOOTBALL-DECOUVERTE

Publié le par senesports.over-blog.com

Papa Ibrahima Diatta Athlético Madrid

Comme tout jeune de son âge, son rêve est de porter les couleurs du Sénégal. Pape Ibrahima Diatta, 19 ans ne se fixe pas d’objectif particulier pour une quelconque catégorie de la tanière. L’essentiel pour lui, « c’est de jouer pour le Sénégal ».

PA.jpg

Le Sénégal compte un jeune joueur du nom de Papa Ibrahima Diatta dans la réserve de l’Athletico de Madrid. Il n’à que 19 ans et mesure 1,83m pour 74 kg. Il joue comme milieu excentré droit, mais  se sent mieux quand il évolue comme attaquant de soutien. Ce changement de poste s’explique d’après lui par le fait que « les dirigeants disent avoir décelé mes capacités sur le plan physique et athlétique. Mais aussi,  la facilité disent-ils avec laquelle je sors le ballon ». Disposant d’un réel potentiel technique et s’adaptant à tous les postes, il a joué tour à tour « comme demi-neuf, milieu défensif et même relayeur durant les deux premières saisons que j’ai passé ici ». Mais depuis l’arrivée du nouveau coach, il est repassé sur l’aile gauche au grand bonheur de son nouveau mentor « qui ne cesse de me féliciter et m’encourager pour ce que j’apporte au jeu du club », confie-t-il.

Sous les ordres de son entraîneur, Fran Alcoly, il continue son bonhomme de chemin. En vacances cet été à Dakar, il est rentré un peu tard en club. Ce qui lui a fait rater la préparation hivernale et les trois premiers matchs de championnat. Mais « je me suis rattrapé grâce à la confiance de l’entraîneur qui me faisait entrer en deuxième mi-temps ». Même s’il n’a pas encore ouvert son compteur but, « j'apparais toujours dans les moments décisifs », indique-t-il. Et d’expliquer qu’il avait contracté une blessure qui lui a pris deux mois de rétablissement. Conséquence de cette blessure ? « L’équipe est restée huit matchs sans gagner », révèle papa Ibrahima Diatta. Il a fallu qu’il revienne à la compétition pour voir ses coéquipiers jubiler. Ses deux premiers matchs sont sanctionnés par 1 but à 0 en faveur de sa formation. Et de préciser que « c’est moi qui ai délivré les deux passes décisives ». Malheureusement, à cause de ses multiplies blessures, il n’a pu disputer que 13 matchs pour le moment : 3 comme remplaçant, 10 comme titulaire. Côté statistique toujours, il en est à 7 passes décisives, mais n’a pas encore trouvé le chemin des filets.

Le natif de Dakar a été champion du Sénégal de 3ème division avec la Jeunesse Amicale de Fass. Après ce sacre, il est pisté par l’As Douanes. C’est au moment « où je devais jouer avec l’AS Douane que j’ai quitté Dakar pour l’Espagne », souligne-t-il. Selon lui, c’est à la faveur d’un essaie organisé par son agent que « les dirigeants de l'Athletico m’ont vu et ont décidé de s'attacher mes services », narre-t-il.

Après un contrat de stage avec option d’achat, il vient de signer l’été dernier un bail de deux ans avec le club rival du Real Madrid dans la capitale espagnole, où il s’est entraîné deux fois cette année avec le groupe professionnel.

A présent, son souhait est d’arborer les couleurs de l’équipe quelle que soit la catégorie pour réaliser son rêve de gamin, comme il le dit.

François MENDY

Commenter cet article