CALCIO – 31ème JOURNEE

Publié le par senesports.over-blog.com

Le coup parfait de la Juve

La Juventus est allée chercher une belle victoire sur le terrain de la Roma (2-0), pour conclure une 31e journée de Serie A haletante et spectaculaire. La Vieille Dame revient à deux points des Giallorossi et se relance dans la course à une qualification européenne.

JUVE.jpg

Krasic Jubile

Luigi Del Neri l'a dit, son équipe l'a fait. Toute cette semaine, le coach bianconero a martelé, avec insistance et obstination, son intime conviction : celle de voir ses joueurs s'imposer dans la Ville éternelle pour se relancer dans la course à l'Europe. En s'imposant à Rome (2-0), grâce à des réalisations signées Krasic, intelligemment servi par Grosso (59e) - double passeur décisif - et Matri (74e), les joueurs de la Juventus Turin ont fait bien plus que donner raison à leur entraîneur. 

Toujours vivants, ils se sont tout bonnement offert une dernière chance de ne pas finir la saison bredouilles. Sans Del Piero, Chiellini, ni Buffon, forfait de dernière minute, les Juventini ont construit leur succès sur une solidarité sans faille et une efficacité redoutable. Bien organisée, disciplinée et patiente, la formation turinoise a une nouvelle fois démontré sa faculté à réaliser de jolis coups lorsqu'elle s'en donne les moyens. Celui-ci frôle la perfection.

 

Un de chute pour Montella

Après le Milan et l'Inter, la Roma en a fait les frais. L'Udinese et la Lazio battues, les Giallorossi, encore en course pour accrocher la 4e place, qualificative pour le tour préliminaire de la C1, connaissaient leur mission : vaincre leur bête noire à l'Olimpico et se rapprocher de leur objectif. Déterminés et même brillants par instants, les Romains se sont heurtés à un Storari des grands soirs avant de sombrer collectivement en seconde période, une chute précipitée par la sortie sur blessure de Mexès, touché au genou gauche (51e).

Depuis sa prise de fonction, le 21 février dernier, Vincenzo Montella n'avait pas connu la défaite en Championnat. C'est désormais chose faite. Samedi, il se vantait de connaître les lacunes de la Vieille Dame et de savoir comment s'y prendre pour la faire chuter. Ce dimanche, il peut méditer le constat suivant : l'expérience ne s'apprend pas, elle s'acquiert.

France Football

Commenter cet article