Alassane Thioub, Dtn Judo

Publié le par senesports.over-blog.com

« Le bilan du Sénégal est honorable »

Pour le directeur national de judo, le bilan du Sénégal aux 32èmes  championnats d’Afrique de la discipline est positif du moment où les « Lions » n’ont pas eu la préapration qu’il faut.

THIOUB-DTN-JUDO.jpg

Quel bilan technique tirez-vous de cette compétition ?

Je dois dire que c’était un grand championnat. Nous avons participé avec 18 tireurs. Nous avons eu 4 médailles de bronze aux championnats individuels par catégorie de poids avec Moustapha Dione en -60 kg, Fary Sèye en -63 kg et Mamadou Ndiaye en moins 73kg. En open, nous avons aussi une médaille de bronze avec Monica Sagna. Une médaille d’or avec Hortance Diédhiou. Ce qui nous fait un total de 5 médailles.

 

Etes-vous satisfaits ?

C’est un bon résultat au moment où nous nous ne sommes pas préparés comme il faut. Le Sénégal a la mauvaise habitude de ne pas préparer les compétitions internationales. On a faisait au temps des regroupements de dix jours. Mais cette fois-ci, nous n’avons même pas fait dix jours. Nous avons quitté un lundi pour le Cneps et revenir le lundi suivant. Ce qu’il faut retenir pour ces championnats, c’est que nous savions qu’il ne fallait pas s’attendre à grand-chose parce que nous n’avons pas fait la préparation qu’il faut, et qu’il fallait s’attendre à des blessés. Je l’ai dit et redit à plusieurs reprises. Nous sommes allés en championnat qu’avec 4 remplaçants au lieu de 14. Après les championnats individuels et les opens, nous sommes retrouvés avec plusieurs blessés.

 

Ça nous coûté quoi ces blessures ?

Ça nous coûté des médailles. Nous avons eu une blessée dans les championnats par équipe. Parce quand Ndèye Sène n’était pas blessée quand elle est arrivée le matin. Elle a fait deux combats. C’est au dernier contre une Tchadienne qu’elle a eu une entorse. Mais elle continué jusqu’au bout et a finalement remporté le combat. Ce qui a valu au Sénégal la victoire en demi-finale de la 3ème place. Mais en finale de 3ème place, Ndèye Sène était à l’hôpital et malheureusement, le Sénégal n’avait pas prévu son remplacement. Donc, le Sénégal est entré dans ce combat avec 4 quatre combattants. Le Sénégal et le Maroc ont eu chacun deux ippons. Le Maroc est passé parce que le Sénégal est forfait car n’ayant pas un 5ème tireur. C’est comme ça qu’on a perdu cette médaille. C’est malheureux. Ça me fait mal parce que je n’ai pas pu convaincre les décideurs pour qu’on vienne avec tous les remplaçants.

Mais par rapport aux garçons, ce n’est rien. Il y avait tellement de blessés que l’équipe n’était pas complète quand nous arrivions le matin. On n’avait plus de combattant dans la catégorie des 71 kg. Nous avons rencontré l’Egypte avec 4 combattants alors qu’il nous fallait 5. Le forfait, c’est 10 points. Vous voyez ce que ça fait. Perdre 10 points parce qu’on n’est pas complet. C’est dommage. Voilà comment nous avons perdu les deux médailles.

Recueillis par François MENDY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article