4ème édition des championnats nationaux universitaires

Publié le par senesports.over-blog.com

1000 participants attendus à Dakar

La quatrième édition des championnats nationaux universitaires 2011 verra la participation de mille étudiants venus de Ziguinchor, Thiès, Diourbel, Saint-Louis et Dakar. 62 millions de francs Cfa seront mobilisés pour l’évènement.

leopold senghor

C’est ce vendredi 1er avril que sera donné le coup d’envoi de la 4ème édition des championnats nationaux universitaires qui verront la participation de 1000 athlètes venus des quatre coins du Sénégal. Pendant une semaine, les étudiants vont rivaliser sur 10 disciplines : football, basketball, handball, beach-volley, lutte traditionnelle, judo, karaté, athlétisme, taekwondo et scrabble.  C’est pour faire le point sur l’état d’avancement des  préparatifs que le Secrétaire général de l’Union des associations sportives et scolaire et universitaires (Uassu), Léopold Germain Senghor a animé mardi une conférence de presse au siège de la structure (stade Léopold Sédar Senghor). Et ce qu’il faut retenir, c’est que « tout est fin prêt pour le bon déroulement des activités », même si précise M. Senghor, « nous n’avons pas encore mobilisé la totalité de la somme qui s’élève à 62 millions de nos francs». Mais, il est à peu près sûr qu’il recevra 42 millions que l’Etat par le biais du Ministère des sports. Ce montant n’est pas encore disponible, mais espère le recevoir avant le démarrage des compétitions. Aussi, le du Ministère de l’enseignement supérieur, des centres unitaires régionaux et de la recherche scientifique qui a promis de dégager une enveloppe de 10 millions pour les soutenir. Le reste, il compte sur « la Primature et les partenaires pour combler le gap ».

Dispositif contre la triche

La difficulté pour mobiliser les ressources a poussé le secrétaire général a agité l’idée de revoir le fonctionnement de ces championnats tel qu’ils organisés aujourd’hui. En effet, « c’est seulement au Sénégal où l’on prend en charge la totalité des voyages des délégations de leur départ jusqu’au site d’ébergement, le logement, la nourriture etc. il faut que ça change »,  a-t-il lancé. Pour cette année, les délégations seront logées au stade Léopold Sédar Senghor qui a été réfectionné lors du IIIème Festival mondial des arts nègres. L’autre chantier qui attend les organisateurs s’appelle la fraude. Et l’objectif est d ‘arriver à zéro triche cette année. C’est dans ce sens qu’il est désormais exigé aux participants en plus de la Licence Uassu et de la carte d’étudiant, de fournir une attestation de réussite au baccalauréat. L’autre innovation, c’est qu’une « fiche d’inscription contresigné par le recteur ou le chef d’établissement est envoyée aux différents établissements pour leur engagement », explique Léopold Germain Senghor.

François MENDY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article