27ème JOURNEE LIGUE 1

Publié le par senesports.over-blog.com

Lyon qui rit, Lens qui pleure

Avant de se rendre à Madrid, Lyon s'impose à Sochaux (2-0) et remonte sur le podium. Saint-Etienne stoppe l'hémorragie face à Brest (2-0), Auxerre rechute à Nice (0-1) et Nancy domine Caen (2-0). Battu à domicile par Toulouse (0-1), Lens se complique sérieusement la vie. Pluie de buts entre Arles-Avignon et Lorient (3-3). Le compte-rendu de la soirée.

 LYON-copie-1.jpg

Sochaux - Lyon : 0-2

En venant à Sochaux, Lyon avait deux missions principales : celle de l'emporter, évidemment, pour retrouver sa place sur le podium, et celle de ne pas laisser trop de forces dans le Doubs quatre jours avant son 8e de finale retour de C1 contre le Real à Madrid. En l'emportant logiquement (2-0), grâce à des réalisations de Lisandro (22e) et Pjanic (64e), l'OL n'a pas failli. Bien en place, rigoureux et sereins - malgré quinze minutes délicates après la pause (ballon sauvé sur sa ligne par Toulalan, 60e)-, le collectif lyonnais s'est donné les moyens d'engranger un quatrième succès en cinq matches pour revenir à un petit point de Rennes et Lille. Claude Puel a même pu gérer le temps de jeu des buteurs du soir et de son capitaine Toulalan. S'il peut éventuellement regretter le manque de réalisme de son équipe (19 tirs), qui a manqué de lucidité et qui s'est heurtée à un très bon Cros, l'entraîneur des Gones ne fera certainement pas la fine bouche au moment de quitter la Franche-Comté. L'objectif est rempli, place au Real.

 

Saint-Etienne - Brest : 2-0

Cinq mois. Voilà le temps qu'il aura fallu à Dimitri Payet pour inscrire son neuvième but de la saison après un début de Championnat tonitruant. Ce samedi, c'est Steve Elana qui en a fait les frais en s'inclinant sur une frappe aussi lointaine que lourde, signée de la patte droite du Réunionnais (2-0, 89e). Avant lui, Bakary Sako avait traduit au tableau d'affichage la domination des Verts en transformant un penalty en première période (1-0, 35e). Avec ce succès, les hommes de Christophe Galtier reviennent aux affaires pour les places qualificatives en Ligue Europa.

 

Lens - Toulouse : 0-1

Pour se sauver, les Lensois avaient insisté sur le fait qu'il fallait gagner à Bollaert. Peine perdue. Ce samedi, face à un TFC dont Ali Ahamada, novice à ce niveau, gardait la cage, les Sang et Or ont une nouvelle fois concédé la défaite (0-1), s'inclinant sur une tête de Santander (74e). Malgré plusieurs occasions sérieuses (38e, 63e), les voilà bien ancrés dans la zone de relégation (25 points). Et ce vingt-deuxième match de la saison sans victoire semble définitivement les condamner. La Ligue 2 se rapproche évidemment.

 

Nice – Auxerre

Une fois de plus, la logique a été respectée pour Auxerre. Très à l'aise depuis le début de saison face aux ténors du Championnat, les Bourguignons ont de nouveau chuté face à un adversaire direct pour le maintien. Mouloungui (61e), d'une terrible frappe du gauche, a offert une précieuse victoire aux Aiglons au terme d'une rencontre assez pauvre en occasions. Avec 33 points, Nice prend ainsi une bonne bouffée d'oxygène en s'éloignant de la zone de relégation. A l'inverse, l'AJA possède toujours trois longueurs d'avance sur Monaco, en déplacement dimanche à Bordeaux.

 

Arles-Avignon - Lorient : 3-3

La lanterne rouge du Championnat peut décidemment réserver de belles surprises en dépit d'un bilan comptable bloqué à une seule victoire depuis 27 journées. Mené 3-1 à moins d'une demi-heure du coup de sifflet, Arles-Avignon est en effet parvenu à faire son retard grâce à Kermorgant (64e) et Cabella (80e), tous entrés en jeu en seconde période, pour finalement décrocher un point mérité. Auteur de l'ouverture du score, Meriem (6e) avait vu Amalfitano (19e),Diarra (45e) et Gameiro (53e), pour son seizième but de la saison, retourner la situation en faveur de Lorient. Mais c'était sans compter sur l'excellent coaching d'Hadzidegic.

 

Nancy - Caen : 2-0

Invaincu depuis plus d'un mois sur les pelouses de Ligue 1, Caen n'est pas parvenu à prolonger sa belle série (deux victoires et deux nuls). Largement dominés par des Nancéiens également en pleine lutte pour leur survie au sein de l'élite, les Normands, réduits à dix après l'expulsion de Yatabaré (72e), ont logiquement rendu les armes sur le synthétique de Marcel-Picot. Grâce à deux reprises victorieuses signées N'Guemo (37e) et Traoré (84e), l'ASNL, avec 32 unités au compteur, rejoint ainsi son adversaire du soir au classement. - 

France Football

Commenter cet article